Your browser is outdated!

To ensure you have the best experience and security possible, update your browser. Update now

×

DAMIEN BACHELLERIE

DAMIEN BACHELLERIE

Chef de Projet de Recherche

39 ans
Permis de conduire
Lyon (69003) France
En poste Ouvert aux opportunités
Chercheur R&D avec 11 ans d'expérience en physico-chimie. Après des études sur les matériaux carbonés (graphene, radicaux alkyls), je recherche à présent de nouveaux matériaux composites pour la haute tension.
En parallèle, j'ai développé des compétences en gestion de projets industriels, en communication vers les clients et en management d'équipe (>10 personnes).

Je désire continuer à m'orienter vers la gestion de projet R&D dans le domaine de la chimie ou celui de l'énergie.

Pour cela, ma vision toujours globale ("out of the box") me permet de rapidement analyser toute situation (management, blocage technologique, conception de projet, communication client...) afin d'en faire ressortir les éventuels problèmes, présents ou à venir, et proposer des solutions innovantes pour les contrer ou les contourner dans le but de faire aboutir mes projets dans les temps avec succès et en restant dans le budget.
Expériences

Attaché temporaire à l'enseignement et la recherche en physico-chimie

ISMO (anciennement laboratoire des collisions atomiques et moléculaires)
Décembre 2008 à août 2009
France
  • Conception d'étude dynamique de réaction atomes-surface (Hydrogen-Graphene)
  • 1 article dans un journal à comité de lecture et plusieurs communications (posters and presentations) en conférences et workshops
  • Enseignement (chimie et physico-chimie) en niveau licence et master (spécialité chimie, chimie-physique ou physique)
  • Supervision de 3 étudiants stagiaires
Détails de l'expérience
  • Utilisation de logiciel scientifique pour l'ouverture de nouveaux axes de recherches sur les réactions atomes-surface (DFT/ab-initio)
  • Investigation of ZPE and temperature effects on the Eley–Rideal recombination of hydrogen atoms on graphene using a multidimensional graphene–H–H potential. Chem Phys Lett 498, 32-37 (2010)